Du concept à l’action. Bougera, bougera pas?

Jan / 29

Du concept à l’action. Bougera, bougera pas?

/

En fin d’année 2018, j’ai choisi de porter mon attention sur un sujet unique, avec une intention pour 2019. Attention et intention qui se résumaient en un mot. Un mot rempli de sens et représentatif du changement principal que je souhaitais apporter dans ma vie au moment où j’entrais dans une nouvelle année. Un mot seulement ?

J’ai constaté à travers mes expériences de vie qu’en ce qui me concerne, à chaque fois que j’ai mis sur papier plusieurs objectifs, j’avais du mal à les atteindre et je me sentais frustrée. Dans tous les domaines, j’entends parler de « pas à pas », de petits choses qui font les grandes rivières, de « petit à petit ». Pour ma part, un seul pas, une seule direction me suffit pour plusieurs mois. Parce qu’un mot c’est une direction et en même temps également la source d’une cascade de changements. N’est-ce pas dans une seule direction que je regarde lorsque je suis en pleine conscience ?

«  Amitié »

Vaste, n’est-ce pas ? Dans ce mot, il y a tout ce que je ne veux plus, toutes les suppositions que j’ai faites et toutes les possibilités que j’ai encore dans mon présent. En 2018 j’ai à maintes reprises fait des suppositions concernant mes amies. Par exemple supposer que de leur proposer de passer les voir, moi la mère et femme célibataire, les ennuierait, elles les femmes mariés et avec famille nombreuse. Supposer que ma vie ne les intéresserait pas tant que ça.

Quand j’ai enfin osé poser la question en fin d’année, quand j’ai osé reprendre contact avec certaines d’entre elles, tellement le poids de ma solitude me pesait, je me suis rendue compte que je pouvais être vraie sans avoir peur d’un « non », parce qu’en face du « non », il y a la possibilité magnifique d’un grand « oui ».

Et là j’ai choisi d’arrêter de supposer et d’agir en 2019.

Ok, super, me direz-vous. A partir de là, facile, je reprends contact, je vois mes copines…que nenni ! Les habitudes vous connaissez ? Elles peuvent être tenaces. Aller au-delà c’est faire preuve d’une grande force et cela nécessite surtout de se rendre compte de l’habitude et agir pour un changement.

Comment changer si je continue à agir de la même façon ? Comment me reconnecter avec mes amies si, au moment où l’opportunité m’est donnée d’en voir une, j’agis spontanément de la même manière qu’avant ? Laquelle ? J’invente une excuse à laquelle je fais semblant de croire pour ne pas y aller. « Mais non, pour juste une heure, je ne vais pas te déranger ». « Je suis fatiguée de ma semaine de travail, en dormant dans mon lit je serai plus reposée ». Et tant d’autres inventions que mon cerveau crée pour ne pas agir différemment et ne rien changer.

 

 

Jusqu’à ce que les efforts que j’ai fait pour me déshabituer et mon attention plus présente à ma vie réussissent à prendre le dessus et que j’agisse pour le changement.

 

J’ai passé des heures cet après-midi à trouver des excuses pour rester chez moi, après avoir proposé à une de mes amies d’aller « éventuellement » la voir.

Tamara Janser inspirée par l'énergie des arts martiaux

Un pas en avant, un pas en arrière, un pas en avant, un pas en arrière. Jusqu’à ce que je réalise que je ne pourrais pas créer une année avec le mot « amitié » si je continuais à agir comme avant et me donner les mêmes excuses. Alors j’ai commencé par le pas en arrière…puis j’en ai fait deux en avant et j’ai réussi. Je suis en route.